Les chambres de commerce ont investi dans une plateforme de partage baptisée ‘Connects’

Posted on Posted in CCI Luxembourg Belge, Mots du président

Le réseau vous offre une ouverture sur le monde, rien que ça !

Les chambres de commerce vous proposent donc le monde même si, pour beaucoup, le monde c’est déjà la commune voisine, la province d’à-côté, la région qui jouxte la leur… Qu’importe donc vos ambitions, vos stratégies, l’outil existe, il entend aider ceux qui veulent collaborer, qui veulent partager, qui veulent s’ouvrir… bref tous ceux parmi vous qui veulent utiliser la force de notre vaste réseau pour croître !

Car les chambres de commerce, on l’oublie un peu trop souvent, c’est avant tout un immense réseau d’entrepreneurs et d’entreprises. Et, à l’ère du digital, ce réseau est aujourd’hui planétaire. Pourquoi donc ne pas en profiter ? La Chambre a du coup investi dans un outil qui devrait permettre à ses membres de trouver – gratuitement ! – de nouveaux partenaires, qu’ils soient distributeurs, fournisseurs, producteurs… et ce aussi bien en Wallonie, qu’en Flandre, en Allemagne, au Grand-duché, aux Pays-Bas, aux quatre coins de l’Europe, bien sûr, ou même dans les recoins reculés de la planète !

Profiter du réseau mondial des chambres de commerce…

Précisons d’emblée que ce qui est proposé là, c’est un vrai service supplémentaire online – sans aucune contrepartie financière pour les membres donc – qui s’ajoute à ceux dont bénéficie déjà le ‘membership’ des CCI, via sa cotisation annuelle. Mais se limiter aux seuls membres, c’est aussi fermer le réseau à tous ceux qui ne font pas partie des 12.000 chambres à travers le monde, et donc faire perdre de l’attrait au produit qui se veut le plus ouvert possible. Il en résulte que les non-membres n’ont pas été oubliés, il leur sera également loisible de se connecter au réseau interactif mondial (un service payant évidemment pour eux), le modérateur de la CCI validant toutefois, les concernant, leur connexion après analyse…

… et intégrer des entreprises venues d’ailleurs !

Mais venons-en maintenant au coeur du sujet en insistant sur le fait que cette plateforme – propre (et exclusive !), rappelons-le, aux chambres de commerce – invite à la mise en relation d’entreprises fiables (puisque les profils sont validés par les CCI elles-mêmes) et au développement d’opportunités d’affaires. L’intérêt notable, c’est qu’il n’y a ni exclusive, ni obligation dans le chef de qui que ce soit, on ne s’arrêtera donc ni à la taille, ni au(x) métier(s), ni à la localisation des prospects, sachant que des liens ont également été tissés avec des plateformes publiques à travers de nombreux pays… ouvrant inévitablement des brèches tous azimuts.

Des mots-clés pour avancer…

Concrètement, les entreprises enregistrées sur Connects (aur) ont la possibilité, que ce soit pour alimenter leur(s) base(s) de données prospects ou partenaires, de faire des recherches à partir de mots-clés (prenons l’exemple des termes bière ou bois), mais aussi d’affiner le résultat d’un point de vue géographique, c’est-à-dire par pays, par région… jusqu’à trouver celui qui s’intégrera le plus opportunément dans la dynamique stratégique globale ou particulière. D’un point de vue technique, il n’est pas inutile de préciser que la plateforme s’appuie sur les avancées de l’intelligence artificielle (IA) pour répondre à tous les besoins des entrepreneurs (indépendants et/ou patrons) ; des opportunités leur seront d’ailleurs régulièrement proposées en regard des recherches entreprises antérieurement par chacun.

Toujours prêt !

Et ce n’est pas (encore) tout : la plateforme sera aussi réactive, c’est-à-dire qu’elle permettra naturellement d’identifier toutes les nouvelles opportunités publiées quotidiennement, alors que les utilisateurs publieront, eux, bien sûr, leurs propres demandes, solutions et/ou opportunités au(x) moment(s) propice(s). À contrario, toute entreprise souhaitant rester anonyme, entre autres pour ne pas éveiller les soupçons de la concurrence quant à ses volontés, défis et ambitions, pourra également le faire en ne se dévoilant pas nommément.

Facile et dans sa langue !

Côté linguistique, pas de tracas si vous ne maîtrisez pas la langue de Shakespeare ! En effet, le moteur est disponible dans de nombreuses langues, dont le français bien sûr. Dans les faits, un traducteur automatique aide l’utilisateur à effectuer ses recherches en traduisant les mots-clés en fonction des marchés visés. Si le mot bière fait par exemple l’objet d’une recherche, toutes les entreprises actives dans ce secteur, et/ ou toutes les opportunités contenant ce mot, vous seront proposées indépendamment de la langue de publication de départ. Ne vous étonnez donc pas si des opportunités de partage contenant le mot « beer », « bier », « cerveza » ou encore « birra » apparaissent dans vos résultats si, en lançant vos recherches, vous n’avez pas ciblé un pays en particulier. Ajoutons que la messagerie interne est également dotée d’un outil de traduction, ce qui vous permet de contacter votre futur partenaire dans votre propre langue, encore une autre fonctionnalité qui lève une barrière supplémentaire pour les usagers unilingues.

Vous êtes convaincu ?

En tant que membre de la Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge, votre effort est minime quant à ce produit neuf qui est, répétons-le, entièrement gratuit. Pour faire simple, nous vous annonçons déjà que vous recevrez dans les prochaines semaines un lien personnel vous invitant à vous connecter. Ce n’est ni un ‘fake’, ni une usine à gaz, non c’est ce nouvel outil ! Notez-le aussi, nous avons fait une démo du produit, le mercredi 4 mars, dans nos locaux, afin de vous familiariser avec ce nouvel outil que nous qualifierons de ‘révolutionnaire’ ou à tout le moins de très opportun, histoire d’en saisir tout le potentiel… qui est vraiment, selon nous, exceptionnel.

Visionnez la séquence…

Plus d’infos ?
Modérateurs : Corine Giandou 061 29 30 40 – Stéphanie Wanlin 061 29 30 43

CCI WALLONIE DANS UN NOUVEAU PROJET EURAFRICAIN

Posted on Posted in Mots du président
Les autorités en charge du programme Archipelago viennent d’accorder une subsidiation à un projet auquel participe CCI Wallonie. Ce projet vise au développement d’un dispositif « formation en alternance – insertion professionnelle » dans quatre régions du Sénégal. Il est piloté par l’APEFE (opérateur de coopération pour Wallonie Bruxelles International) et comprend également dans le consortium les Chambres de Commerce sénégalaises de Dakar (déjà partenaire de CCI Wallonie), Djourbel, Kolda et Louga, ainsi que le Centre de formation et de recherche en Aquaculture (CEFRA) de l’Université de Liège et l’Office Sénégalais de la Formation Professionnelle. L’action est programmée pour 28 mois et représente un budget de 600.000 €.
CCI Wallonie intervient dans les actions suivantes du projet:
– mise en place d’une formation courte en entrepreneuriat
– formation de formateurs des chambres de commerce sénégalaises
– mise en relation des entrepreneurs, notamment sénégalais et wallons, ainsi que des chambres de commerce
– identification de services nouveaux au bénéfice des jeunes entreprises et candidats entrepreneurs
– appui à la mise en place de ces nouveaux services
– aide à la clusterisation.
Une action de proximité donc dans un pays émergent.
Pour en savoir plus sur Archipelago…
 
Le programme Archipelago, financé par l’Union Européenne dans le cadre de son Fonds d’Urgence pour l’Afrique vise à soutenir la création d’emplois, à la fois qualitatifs et durables, dans des pays de l’Afrique centrale et de l’Ouest (Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Nigéria, Sénégal, Tchad).
 
Il tend ainsi à répondre aux difficultés engendrées sur le continent par l’exclusion économique et sociale, la marginalisation et les situations structurelles d’inégalité qui conduisent à la migration irrégulière. Il s’agit d’augmenter les capacités professionnelles ainsi que l’employabilité et les possibilités locales d’emploi, ce par le développement de capacités correspondant aux besoins du secteur privé. Le programme Archipelago appuie ainsi des partenariats euro-africains entre structures d’accompagnement des entreprises et établissements de formation professionnelle et technique.
 
Les moyens financiers du programme sont de 15 Mios € pour une période de 48 mois, à partir de décembre 2018, avec un objectif de 10.500 jeunes et entrepreneurs touchés. La taille financière des projets doit se situer entre 400.000 et 600.000 €.  Les résultats souhaités sont les suivants:
  • le secteur privé et les jeunes sont sensibilisés et conscients des opportunités offertes par la formation professionnelle;
  • la formation dispensée permet aux jeunes d’acquérir des compétences correspondant aux besoins du secteur privé et aux potentiels économiques identifiés;
  • le développement économique local et l’entrepreneuriat sont encouragés et le dialogue public-privé est amélioré.
Les partenaires au sein du consortium de gestion d’Archipelago sont SEQUA (agence de développement du secteur privé allemand), EUROCHAMBRES et la CPCCAF (Conférence Permanente des Chambres Consulaires Africaines et Francophones).

Un plus pour les entreprises tunisiennes et wallonnes

Posted on Posted in Mots du président

La Présidente et le Directeur Général de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Cap Bon (Tunisie) sont venus effectuer, du 2 au 5 octobre, une mission de partenariat auprès de leurs consœurs CCI de Wallonie et de Wallonie Picarde. C’est d’ailleurs la CCI WAPI qui constitue, dans le cadre de la Chambre Wallonne, le point de contact avec le Cap Bon, région tunisienne spécialisée dans les secteurs de la céramique (jumelage avec le Hainaut), de l’agro-alimentaire (par exemple la pomme de terre et 80 % de la production tunisienne de raisin) et du tourisme (1/4 de la capacité tunisienne d’hébergement touristique).

Les CCIs ont ainsi défini un programme de travail de 4 ans, portant sur les mises en contact d’entreprises, le partage d’expertises, expériences et bonnes pratiques ainsi qu’une approche sectorielle et de actions communes sur marchés tiers en Afrique.

Ce projet a été accepté par la commission mixte permanente Tunisie – Wallonie Bruxelles et bénéficie ds l’appui de Wallonie Bruxelles International: il confirme les entreprises et les Chambres de Commerce comme acteurs de développement.

Suivez les missions économiques multisectorielles des CCI de Wallonie

Posted on Posted in Mots du président

MISSIONS ANNONCÉES :

Du 28 septembre au 1er octobre 2019 :
Mission à Vilnius (Lituanie)
Lien vers les infos et inscription

Du 29 au 31 octobre 2019 :
Mission à Casablanca (Maroc)
Lien vers les infos et inscription

Du 17 au 22 novembre 2019 :
Mission au Bénin et au Togo
Lien vers les infos et inscription

Du 10 au 12 décembre 2019 :
Mission au Sénégal
Lien vers les infos et inscription

Janvier 2020 (date à fixer) :
Mission en Tunisie
Lien vers les infos et inscription

NOS PARTENAIRES

logo_cbc.png logo_securex.png

NOUS CONTACTER

logo_map.png logo_phone.png logo_mail.png
Av. R. Schuman 101 1400 Nivelles 0032 (0)67 89 33 33 export@wallonie.be

L’EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE: UN PROJET COMMUN AVEC LA TURQUIE

Posted on Posted in Mots du président
 
 

On sait qu’un projet commun existe entre la Chambre d’Industrie de Kocaeli (Turquie) et CCI Wallonie: il s’agit de développer pour les Chambres consulaires turques un nouveau service visant à coacher leurs entreprises en matière d’efficience énergétique. Ce projet bénéficie d’un financement de l’Union Européenne dans le cadre du Dialogue business entre celle-ci et la Turquie.        

Une première étape vient d’être franchie avec un séminaire – visite de 5 jours (23-27 juillet), organisé en Wallonie par la CCI pour une délégation de 7 personnes de la Chambre de Kocaeli, emmenée par son Président. Le programme a consisté en des présentations, parfois en site, du programme Facilitateurs Énergie Industrie qui avait été confié par la Wallonie à ses Chambres de Commerce et d’Industrie. Des rencontres ont également été organisées avec le SPW et des opérateurs impliqués dans ces matières, comme Agoria, Novallia et le pôle Greenwin, ainsi que les clusters TWEED et Écoconstruction.        

Le projet va maintenant poursuivre sa route en plein partenariat entre les deux Chambres, avec notamment la mise en place de formateurs en Turquie ainsi que l’organisation, à Kocaeli durant le 1er semestre 2020, d’un séminaire de dissémination de l’acquis vers l’ensemble des Chambres consulaires turques.      

Très conscientes de l’importance capitale de l’enjeu, lié à la transition écologique, CI Kocaeli et CCI Wallonie ont décidé de poursuivre leur partenariat en la matière, au-delà du programme européen et de retenir aussi d’autres thèmes, propices aux contacts entre leurs entreprises.

IMPORT-EXPORT CLUB, PAYS DE L’ASIE DU SUD-EST, DÉMARRAGE EN SEPTEMBRE 2019

Posted on Posted in Mots du président

Avoir toutes les cartes en main pour développer son entreprise dans les pays de l’Asie du Sud-Est (Indonésie – Malaisie – Philippines – Singapour – Thaïlande – Brunei – Vietnam – Laos – Birmanie – Cambodge), c’est possible grâce aux Import Export clubs des Chambres de Commerce et d’Industrie de Wallonie !

Vous souhaitez développer votre chiffre d’affaires dans ces pays et cherchez des réponses à vos questions : Comment m’implanter et/ou trouver un partenaire ? Quels sont les moyens de paiements les plus sûrs ? Qu’en est-il du transport ?…

Participez à ce club !

Un Club est avant tout une opportunité…

  • pour partager ses expériences et ses bonnes pratiques avec ses alter ego
  • recevoir des conseils adaptés à ses besoins spécifiques
  • multiplier ses contacts locaux et internationaux
  • être rapidement au courant des opportunités de ces marchés
  • et bénéficier d’une synergie forte entre participants

Le Club s’adresse aux CEO, Export Managers, d’entreprises en pleine croissance, qui ont déjà une expérience sur ces marchés, Entreprises de petite moyenne ou grande taille.

Le Club est composé d’un maximum de 10 à 12 personnes et les réunions se déroulent au sein même des entreprises participantes. La CCI veille à ce que les entreprises participantes ne soient pas concurrentes.

Le groupe ainsi constitué se réunit pendant 5 séances de 3 heures et se termine par un lunch. Chacune des réunions accueille un intervenant différent avec une expertise sur la thématique du jour.

Les thématiques abordées seront :

Réunion 1 : 27/9 : Les Pays de l’Asie du Sud-Est :

  • Contexte géopolitique, économique, historique, culturel & risque pays.
  • L’interculturalité, les do’s et les don’ts avec des cas pratiques.
  • Comment aborder ses prospects, dans quelle langue,… ?

Intervenants : Yves Boudart (Commercial Director – Industeel), Belgian Vietnamese Alliance (BVA) et Guido de Clercq (Transparency International Belgium)

Réunion 2 : 25/10 : Se développer dans les pays de l’Asie du Sud-Est…

  • Comment trouver des partenaires et s’implanter, quels sont les meilleurs canaux de distribution ?
  • L’intérêt d’être en mode « veille » en se lançant à la grande exportation
  • La propriété intellectuelle
  • Règles douanières?

Intervenants : Yves Boudart (Industeel), Département en Intelligence stratégique de la CCI Hainaut (ReHGIS), Jérôme Coulonvaux, Conseiller en propriété intellectuelle GEVERS, et un Représentant des douanes.

Réunion 3 : 29/11 : Finances et risques pays …

  • Comment organiser son transport?
  • Quels sont les moyens de paiement les plus efficaces ?
  • Quels sont les risques pays : risque de change, autres risques ?

Intervenants : Eddy Viseur (CBC), Assurance crédit, Laurent Goffard, (EBURY), Yves Boudart (Industeel)

Réunion 4 : 31/1/2020 : Rencontres diplomatiques…

Rencontres diplomatiques avec les conseillers économiques et commerciaux des Ambassades des Pays concernés.

Intervenants : les Ambassades et Yves Boudart (Industeel)

Réunion 5 : 6/3/2020 Témoignages d’entrepreneurs aguerris avec grande expérience dans ces pays…

… Leurs vécus, leurs succès, leurs partages d’expériences avec une ou plusieurs Entreprises de petite taille, de moyenne taille et de grande taille.

Envie de participer ? D’en savoir plus ?

INSCRIPTION ICI

Ce qu’il s’est passé lors de la séance d’information

Les participants témoignent ! Retrouvez les témoignages enthousiastes des participants au CLUB Club Russie, Arménie, Belarus, Kazakhstan, Kirghizistan 2018.

Toutes vos questions et souhaits d’inscription peuvent être envoyés à dominique.verleye@ccibw.be  ou 067 89 33 32

Nouvelles opportunités internationales

Posted on Posted in Mots du président

Avec ses fondatrices, les Chambres de Commerce locales, la CCI Wallonie vient ces derniers jours d’à nouveau poser des balises et nouer des partenariats internationaux pouvant présenter de l’intérêt…..ce dans 4 coins du monde.

  • Tout d’abord, à un jet de pierre de chez nous, avec le Nord de la France, en ayant l’objectif d’organiser une opération de mise en contact d’entreprises wallonnes et françaises (B2B). Avec l’appui de la CCI WAPI, Philippe SUINEN a pris contact avec les Présidents des Chambres de Commerce et d’Industrie de la Région Hauts-de-France et Lille Métropolitain, ainsi qu’avec la Chambre de Commerce Franco-Belge. Il a également présenté ce projet à Xavier BERTRAND, Président du Conseil régional Hauts-de-France, qu’il accueillait comme conférencier le 4 avril au Spa Waux-Hall Club. Ces rencontres directes des entreprises wallonnes avec des entreprises françaises, mais aussi flamandes, auront finalement lieu à l’occasion d’un événement transfrontalier organisé à Mouscron en avril 2020. Les voisins ont toujours de bonnes raisons pour bien s’entendre.

  • Ensuite avec le Québec, autre figure marquante de la francophonie économique. Une mission d’entreprises québécoises vient de rencontrer des entreprises wallonnes à Nivelles, au siège de la CCI du Brabant Wallon le 5 avril. À cette occasion, les Chambres de Commerce de Québec et de Wallonie ont convenu de poursuivre cette collaboration en mettant à disposition de leurs entreprises un corridor de contacts et d’échanges, afin de faciliter l’identification de partenariats potentiels et leur mise en œuvre.

  • D’autre part, des dirigeants de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Dakar (CCIAD) ont effectué, du 1er au 5 avril, une mission de benchmarking ayant pour base la CCI du Brabant Wallon. Les présentations respectives et les échanges ont débouché sur la signature de deux documents:
    – un accord cadre de coopération entre CCIA Dakar et CCI Wallonie, comptant parmi ses finalités la mise en contact d’entreprises wallonnes et sénégalaises ;
    – une lettre d’intention des deux Chambres avec l’APEFE quant à leur participation au programme européen Archipelago, centré sur la formation professionnelle et entrepreneuriale.

  • Enfin, l’autorité chargée de la gestion du Dialogue business entre l’Union Européenne et la Turquie a retenu, parmi les dossiers bénéficiant de son financement, le projet de la Chambre d’Industrie de Kocaeli et de la CCI Wallonie. Celui-ci vise à former les chambres de commerce turques à la sensibilisation et l’accompagnement de leurs entreprises en matière d’efficience énergétique. Des opportunités de contact avec des opérateurs turcs pourront ainsi être valorisées pour les entreprises wallonnes disposant de savoir faire dans ce créneau.

Ces nouveaux partenariats viennent élargir les possibilités pour les entreprises wallonnes de bénéficier du réseau mis en place par CCI Wallonie, comme c’est déjà le cas avec le CCPIT du Hunan (Chine), la CCIA de Vilnius (Lituanie), la CCI de Vojvodina (Serbie), la CCI du Bénin, la CCIS de Casablanca Settat et la CCI du Cap Bon (Tunisie).

QUÉBEC : JOURNÉE DE RÉSEAUTAGE AVEC UNE DÉLÉGATION D’ENTREPRISES

Posted on Posted in Mots du président

Dans le cadre d’une mission en Belgique de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Québec, nous avons le plaisir d’accueillir une délégation qui comprendra les dirigeants de la CCIQ ainsi qu’une dizaine d’entreprises de Québec

Organisateurs : les 5 CCI locales – Brabant Wallon, Wallonie Picarde, Hainaut, Liège Verviers Namur et Luxembourg Belge – composant la CCI Wallonie.

Partenaires : La Délégation Générale du Québec et CanCham BeLux

Québec : la Belle Province est en bonne forme économique, avec un taux de croissance oscillant depuis 2017 entre 2,5 et 3 %. Comme la Wallonie, le Québec fait partie de la francophonie économique et offre de nombreuses opportunités d’affaires dans des domaines d’activités très variés.

Découvrez la liste des participants.

Venez les rencontrer lors de notre journée de réseautage !

Faites plus ample connaissance lors des RV B2B individuels !

Quand : Vendredi 5 avril 2019

Où : CCI du Brabant Wallon– Parc d’affaires « Les Portes de l’Europe », Avenue Robert Schuman, 101 – 1401 Nivelles

PROGRAMME

9H30 : Accueil

10H00 : Présentation institutionnelle et économique de Québec et de la Wallonie. Intervenants : Philippe Suinen, Président de CCI Wallonie, Michel Audet, Délégué Général du Québec à Bruxelles, un représentant de la CCI de Québec et un représentant de la branche investissements étrangers de l’AWEX.

11H00 : Présentation des entreprises québécoises et RV B2B individuels

13H00 : Walking Buffet

14H00 : Fin

PARTICIPATION

  • Gratuit pour membres CCI et CanCham BeLux
  • 30 Euros pour les non-membres
  • Date limite de l’inscription : lundi 1eravril 

Lien d’inscription via Cancham Belux:

HTTP://WWW.CANCHAMBELUX.ORG/JOURNEE-DE-RESEAUTAGE-AVEC-UNE-DELEGATION-DENTREPRENEURS-QUEBECOIS/

INFOS 

Dominique Verleye, International Relations Manager CCI Brabant wallon

Contact : 067 89 33 32 – dominique.verleye@ccibw.be.