Programme CCIW de certification en développement durable

Posted on Posted in CCI Wallonie

Voici le nouveau flyer de présentation de notre nouveau programme de certification en développement durable, à destination de toutes les entreprises établies en Wallonie. En partenariat avec le CIFAL, antenne régionale de l’UNITAR (agence de l’ONU en charge du développement durable), et basé sur la méthodologie développée et mise en oeuvre par le VOKA et les Chambres de Commerce et d’Industrie de Flandre, cette certification permettra aux entreprises de se détacher par rapport à la concurrence.

En s’inscrivant dans cette démarche pluriannuelle de développement durable, débouchant sur la prestigieuse certification de l’UNITAR, les entreprises améliorent leur image de marque, pourront participer aux marchés intégrant des critères de DD dans leur appel d’offres, sont attrayantes pour attirer et retenir de nouveaux talents, optimisent leur fonctionnement interne ainsi que la conception de leurs produits et services.

Le flyer est consultable ici.

Appel à projets « Vers des organisations durables »

Posted on Posted in CCI Wallonie

En octobre dernier, le Service Public de Wallonie (SPW) a lancé un appel à projets pour aider les organisations, qu’elles soient publiques ou privées, à adopter un plan d’action global permettant de rencontrer les 17 objectifs de développement durable de l’ONU (Horizon 2030). La Ministre C. Tellier a dévoilé en janvier la liste des 30 organisations retenues, dont la CCIW, seule organisation de services aux entreprises lauréate. Les 6 Chambres de Commerce et d’Industrie membres de la CCIW bénéficieront cette année du coaching d’un expert en développement durable pour élaborer et mettre en oeuvre des actions de DD, de manière structurée et pérenne, au sein de chacune de leur Chambre.

La CCIW se positionne ainsi comme une organisation exemplaire en matière de développement durable, cette thématique étant devenue incontournable pour répondre aux enjeux actuels et futurs de notre planète.

NWOW : UNE ORGANISATION DU TRAVAIL HYBRIDE

Posted on Posted in Mots du président

New Way Of Working ou une nouvelle façon de travailler. Depuis le confinement en mars dernier, on est en plein dedans, et encore pour de nombreux mois, si pas de manière récurrente, car rien ne dit que le virus n’aura pas muté entretemps.   

Après les mesures d’organisation prises en urgence au printemps, nos entreprises doivent maintenant réfléchir et mettre en place une organisation durable et performante rencontrant les contraintes sanitaires.

Le télétravail est la première mesure à laquelle on pense. C’est une problématique complexe. Deux jours par semaine ou plus ? Une présence de tous un même jour de la semaine ? Un roulement par équipes ? Quid du contexte légal et des obligations de l’employeur selon qu’il s’agit de travail à domicile ou de télétravail ? Quid de l’avantage voiture de société si télétravail ? Tous les employés ont-ils un bureau à domicile pour travailler correctement ? Qu’en est-il du besoin humain de rencontrer ses collègues ? Comment intégrer des nouveaux collègues et/ou garder une forte culture d’entreprise ?

Une seconde mesure touche à l’organisation physique des postes de travail dans l’entreprise. Bureaux séparés ? Paysagers ? Espaces de coworking ? Couloirs de circulation ? Comment réorganiser les chaînes de production pour assurer la distanciation sociale. Comment revoir les zones de contact et/ou de stockage avec les fournisseurs, les clients, etc…

Une troisième mesure est d’ordre numérique : se doter des équipements permettant les visioconférences, renforcer le marketing digital, par exemple en créant des capsules vidéo pour présenter ses produits ou services, organiser des webinairs. Le tout en assurant la sécurité informatique. 

On pourrait continuer sur ce thème du NWOW, notamment, réinventer le contact avec la clientèle ou l’organisation d’événements promotionnels. Car il y a un facteur qui restera toujours primordial dans nos réflexions et actions : le contact humain, qui est indispensable pour le bien-être au travail, et nos relations avec nos clients, partenaires et fournisseurs. Les entreprises qui arriveront rapidement à mettre en place une organisation de travail hybride (présentiel + télétravail) alliant sécurité sanitaire, bien-être au travail et performance économique, surmonteront la crise actuelle.

Philippe Barras

Président CCI Wallonie

BUSINESS AS USUAL ?

Posted on Posted in Mots du président

Nos ancêtres les gaulois n’avaient peur que d’une seule chose : que le ciel leur tombe sur la tête !

C’est un peu ce qui nous est arrivé avec cette pandémie inattendue. Après deux mois de quasi cessation d’activité et un déconfinement nous permettant un retour à une certaine normalité, nous savons tous que la situation restera précaire pendant au moins une année, le temps qu’un vaccin soit produit et largement diffusé.

Dans cette attente, les priorités à court terme sont de sauver les activités les plus touchées, et par la même les dizaines de milliers d’emploi qu’elles engendrent (notamment grâce au programme Ré-Action initié par la Sogepa et dont les CCI sont vos contacts sur le terrain). Il s’agit en effet de maintenir nos outils et nos capacités industrielles qui sont indispensables pour permettre une bonne relance économique.

Mais on ferait un mauvais calcul en n’intégrant pas dans cette relance les mesures et actions indispensables pour lutter contre un danger encore plus important, certes à moyen et à long terme, à savoir le réchauffement climatique et l’épuisement de nos ressources naturelles. Revoir nos objectifs, produire mieux plutôt que plus, repenser notre consommation, changer nos comportements… Autant de défis à relever et qui prendront du temps. Nombre d’entreprises wallonnes se sont déjà engagées dans des actions de RSE (responsabilité sociétale des entreprises).  Cet automne, les CCI de Wallonie iront plus loin, en développant un programme de certification en entrepreneuriat durable qui couvrira les 17 objectifs de développement durable établis par le Sommet de Rio. Cette certification, sous label de l’ONU (UNITAR), sera la reconnaissance que tous les acteurs de l’entreprise (actionnaires, direction, personnel, délégués syndicaux) partagent les mêmes objectifs et agiront de concert pour que, demain, nous ayons une société et des entreprises alliant développement économique et transition écologique.

Philippe Barras

Président CCI Wallonie

FÉLICITER  ET BIEN PRÉPARER L’ « APRÈS »

Posted on Posted in Mots du président

Alors que la situation sanitaire évolue dans le sens d’une amélioration constante, on peut féliciter les Chambres locales de Wallonie pour l’appui de force et de qualité qu’elles ont donné aux entreprises en les aidant à résister. Tout en poursuivant cette action, il est important de réfléchir à l’après – corona en proposant quelques lignes directrices à la lumière de la situation vécue. De quoi procéder à une certaine réinvention de soi et de la Wallonie.

Il s’agirait de:

  • pérenniser l’esprit ainsi que les circuits et réalités de solidarité qui se sont faits jour
  • faire preuve du même esprit de résilience et de solidarité en faveur du développement de la Wallonie
  • ne plus jamais oublier la culture, son pouvoir d’humanité et d’émancipation ainsi que les gens et les activités qui la portent
  • faire de l’avenir et donc de la prospective un bien commun à partager et élaborer collectivement
  • assurer l’équilibre entre les circuits courts et la valorisation worldwide de nos capacités et talents à l’exportation. Dans le même esprit, diversifier géographiquement nos sources d’approvisionnement et de sous-traitance
  • intensifier les simplifications administratives et institutionnelles

pratiquer l’alliance emploi – environnement, mais aussi l’alliance emploi – santé, l’alliance emploi – bien-être et plus globalement l’alliance emploi – développement durable

  • considérer et faire considérer l’entreprise comme un acteur important de cette réinvention (apporteur de valeur, de sens et d’harmonie à la société)
  • éviter l’infantilisation des aînés et faciliter leur apport à la collectivité par des missions citoyennes
  • ajouter le B.I.B. (Bonheur intérieur brut), en ce compris la santé, dans les paramètres collectifs.

Philippe SUINEN

Président CCI Wallonie

CCI WALLONIE: UN PROGRAMME POUR L’ENTREPRENEURIAT DURABLE

Posted on Posted in Mots du président

L’entreprise constitue en Wallonie une communauté citoyenne intégrée dans son bassin de vie, dans sa région, dans son pays, dans l’Europe et dans le monde. Sa vocation de base consiste à créer de la valeur et à participer au bien commun.

Ce bien commun est été clairement traduit par les 17 Objectifs de Développement Durable (O.D.D.), qui ont été fixés lors du Sommet de Rio + 20 et adoptés ensuite par l’Assemblée Générale de l’ONU le 25 septembre 2015. Ils représentent clairement le plan d’action mondial destiné à, d’ici 2030, libérer l’humanité de la pauvreté et à mettre la planète sur la voie de la durabilité. Nos entreprises ne peuvent pas passer à côté.. Et cela d’autant moins que de plus en plus d’opérateurs économiques sont attentifs à ce que leurs partenaires, fournisseurs et sous-traitants soient activement attentifs à ces enjeux.

À l’instar de leurs homologues flamandes, les Chambres de Commerce et d’Industrie de Wallonie, avec leur structure régionale (CCI Wallonie), entendent offrir aux entreprises wallonnes la possibilité de parfaire, concrétiser et faire connaître leur engagement d’entrepreneuriat durable, en liaison avec le réseau des institutions onusiennes. Un double niveau de certification sera ainsi mis en place:

► D’abord, la certification CCI Wallonie de la Charte pour l’Entrepreneuriat Durable, octroyée sur base d’une année de mise en œuvre d’un plan de développement durable, comprenant au moins 10 actions nouvelles ou améliorées, couvrant ensemble chacun des 5 clusters regroupant les 17 O.D.D.. Ces 5 clusters sont appelés les 5 P: les personnes, la planète, la prospérité, la paix et le partenariat;

► Un certificat Unitar (Nations Unies) si au moins une action est entreprise dans chacun des 17 O.D.D. sur une période ininterrompue de 3 ans.

Dans les deux cas, la décision finale revient à un comité indépendant d’évaluation.

Téléchargez le courrier complémentaire : 20200303_ODD Entrepreneuriat durable.

CCI WALLONIE DANS UN NOUVEAU PROJET EURAFRICAIN

Posted on Posted in Mots du président
Les autorités en charge du programme Archipelago viennent d’accorder une subsidiation à un projet auquel participe CCI Wallonie. Ce projet vise au développement d’un dispositif « formation en alternance – insertion professionnelle » dans quatre régions du Sénégal. Il est piloté par l’APEFE (opérateur de coopération pour Wallonie Bruxelles International) et comprend également dans le consortium les Chambres de Commerce sénégalaises de Dakar (déjà partenaire de CCI Wallonie), Djourbel, Kolda et Louga, ainsi que le Centre de formation et de recherche en Aquaculture (CEFRA) de l’Université de Liège et l’Office Sénégalais de la Formation Professionnelle. L’action est programmée pour 28 mois et représente un budget de 600.000 €.
CCI Wallonie intervient dans les actions suivantes du projet:
– mise en place d’une formation courte en entrepreneuriat
– formation de formateurs des chambres de commerce sénégalaises
– mise en relation des entrepreneurs, notamment sénégalais et wallons, ainsi que des chambres de commerce
– identification de services nouveaux au bénéfice des jeunes entreprises et candidats entrepreneurs
– appui à la mise en place de ces nouveaux services
– aide à la clusterisation.
Une action de proximité donc dans un pays émergent.
Pour en savoir plus sur Archipelago…
 
Le programme Archipelago, financé par l’Union Européenne dans le cadre de son Fonds d’Urgence pour l’Afrique vise à soutenir la création d’emplois, à la fois qualitatifs et durables, dans des pays de l’Afrique centrale et de l’Ouest (Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Nigéria, Sénégal, Tchad).
 
Il tend ainsi à répondre aux difficultés engendrées sur le continent par l’exclusion économique et sociale, la marginalisation et les situations structurelles d’inégalité qui conduisent à la migration irrégulière. Il s’agit d’augmenter les capacités professionnelles ainsi que l’employabilité et les possibilités locales d’emploi, ce par le développement de capacités correspondant aux besoins du secteur privé. Le programme Archipelago appuie ainsi des partenariats euro-africains entre structures d’accompagnement des entreprises et établissements de formation professionnelle et technique.
 
Les moyens financiers du programme sont de 15 Mios € pour une période de 48 mois, à partir de décembre 2018, avec un objectif de 10.500 jeunes et entrepreneurs touchés. La taille financière des projets doit se situer entre 400.000 et 600.000 €.  Les résultats souhaités sont les suivants:
  • le secteur privé et les jeunes sont sensibilisés et conscients des opportunités offertes par la formation professionnelle;
  • la formation dispensée permet aux jeunes d’acquérir des compétences correspondant aux besoins du secteur privé et aux potentiels économiques identifiés;
  • le développement économique local et l’entrepreneuriat sont encouragés et le dialogue public-privé est amélioré.
Les partenaires au sein du consortium de gestion d’Archipelago sont SEQUA (agence de développement du secteur privé allemand), EUROCHAMBRES et la CPCCAF (Conférence Permanente des Chambres Consulaires Africaines et Francophones).

Un plus pour les entreprises tunisiennes et wallonnes

Posted on Posted in Mots du président

La Présidente et le Directeur Général de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Cap Bon (Tunisie) sont venus effectuer, du 2 au 5 octobre, une mission de partenariat auprès de leurs consœurs CCI de Wallonie et de Wallonie Picarde. C’est d’ailleurs la CCI WAPI qui constitue, dans le cadre de la Chambre Wallonne, le point de contact avec le Cap Bon, région tunisienne spécialisée dans les secteurs de la céramique (jumelage avec le Hainaut), de l’agro-alimentaire (par exemple la pomme de terre et 80 % de la production tunisienne de raisin) et du tourisme (1/4 de la capacité tunisienne d’hébergement touristique).

Les CCIs ont ainsi défini un programme de travail de 4 ans, portant sur les mises en contact d’entreprises, le partage d’expertises, expériences et bonnes pratiques ainsi qu’une approche sectorielle et de actions communes sur marchés tiers en Afrique.

Ce projet a été accepté par la commission mixte permanente Tunisie – Wallonie Bruxelles et bénéficie ds l’appui de Wallonie Bruxelles International: il confirme les entreprises et les Chambres de Commerce comme acteurs de développement.

Suivez les missions économiques multisectorielles des CCI de Wallonie

Posted on Posted in Mots du président

MISSIONS ANNONCÉES :

Du 28 septembre au 1er octobre 2019 :
Mission à Vilnius (Lituanie)
Lien vers les infos et inscription

Du 29 au 31 octobre 2019 :
Mission à Casablanca (Maroc)
Lien vers les infos et inscription

Du 17 au 22 novembre 2019 :
Mission au Bénin et au Togo
Lien vers les infos et inscription

Du 10 au 12 décembre 2019 :
Mission au Sénégal
Lien vers les infos et inscription

Janvier 2020 (date à fixer) :
Mission en Tunisie
Lien vers les infos et inscription

NOS PARTENAIRES

logo_cbc.png logo_securex.png

NOUS CONTACTER

logo_map.png logo_phone.png logo_mail.png
Av. R. Schuman 101 1400 Nivelles 0032 (0)67 89 33 33 export@wallonie.be